Le 26 novembre 2022

À l’intérieur du réservoir Darcy

Au détour du jardin Darcy, sous la butte, se cachent des escaliers étroits menant aux profondeurs du réservoir du même nom, ouvert  chaque année au grand public lors de sa maintenance.

Au début du XIXe siècle, la ville de Dijon est confrontée à des difficultés d’approvisionnement en eau potable. Les débits et la qualité de l’eau des fontaines et des rivières qui traversent la ville ne satisfont plus les besoins d’une population dépassant les 20 000 habitants. En 1833, le Dijonnais Henri Darcy, polytechnicien, élabore un mémoire dans lequel il préconise l’approvisionnement en eau à la source du Rosoir, dans la vallée du Suzon. En 1837, le projet est approuvé. Les travaux débutent en 1839. Un aqueduc de 12,7 km aboutit au réservoir de la porte Guillaume, aujourd’hui intégré au jardin Darcy. Les 3 177 m3 de ce réservoir sont rapidement complétés par d’autres, tels que ceux du réservoir de Montmuzard, mis en service en 1846.

Découvrez son histoire lors d’une visite de 30 minutes.

Les 26 et 27 novembre et les 3 et 4 décembre

Créneau de 9h à 16h30
Visite interdite au moins de 12 ans et aux personnes ayant des difficultés à se déplacer (partie glissante et abrupte).

Inscription à partir du 7 novembre : 03 80 42 11 59

Dijon sur le web, c'est aussi...